Installer Google Search Console

Comment les internautes interagissent-ils à nos pages depuis les résultats de recherche de Google ? Vous vous êtes probablement déjà posé cette question au moins une fois ou non. En tout cas, la Google Search Console (GSC), anciennement appelée Google Webmaster Tools vous donnera la réponse. 

Positionnement de vos pages, mots clés utilisés par les internautes sur lesquels vous vous positionnez, nombre de clics ou encore d’impressions, autant de renseignements sont mis en avant sur cet outil de référencement gratuit proposé par Google. Apprenez à installer GSC en une dizaine de minutes avec MyOnlineStore.

Quel intérêt d’installer Google Search Console sur son site ?

Outil de tracking SEO indispensable, Google Search Console donne des statistiques détaillées des interactions liées à votre boutique MyOnlineStore. Et si Google Analytics se concentre sur la récolte des données de trafic, conversion et audience, la GSC récolte plutôt les statistiques liées au positionnement des pages.

Informez-vous davantage sur les interactions liées à votre site

Installer GSC sur votre site vous permet avant tout de mieux vous informer sur les interactions liées à vos pages et mots-clés. Ainsi, la Google Search Console vous aide à mieux suivre votre positionnement sur le moteur de recherche de Google. Ce suivi peut tout aussi bien se faire d’une manière globale, par page ou encore par mots-clés. 

Grâce à Google Search Console, vous pouvez suivre plus facilement l’évolution des performances techniques de votre site. Elle vous permet de vérifier la vitesse de chargement de vos pages, si le responsive du site web est bien fait ou encore s’il y a des problèmes particuliers d’indexation à corriger. Elle vous offre un moyen fiable d’analyser vos retours sur investissement et de détecter plus d’opportunités de trafic. Elle permet aussi d’identifier rapidement les contenus que vous devriez optimiser pour augmenter la visibilité de vos pages.

Accédez à tout un panel de fonctionnalités SEO

Depuis le tableau de bord de Google Search Console, vous aurez accès à tout un ensemble d’options indispensables pour améliorer votre référencement. Vous pouvez notamment : 

  • Soumettre des URLs et des fichiers sitemap aux algorithmes de Google pour faciliter leur indexation ;
  • Visualiser les pages indexées ou non au cours des crawls (moments où les robots de Google visitent votre site) ;
  • Identifier les éventuelles failles à l’origine d’un manque d’optimisation de pages ;
  • Suivre les performances des backlinks sur site ;
  • Tester les performances des pages sur PC et sur mobile ;
  • Tester les éventuelles données structurées en balises HTML.

Tutoriel d’installation de Google Search Console

Apprenez à installer Google Search Console à l'aide des 3 étapes suivantes.

1. Accédez à GSC depuis votre compte Google

Avant tout, vous devez disposer d’un compte Google pour pouvoir installer Google Search Console sur votre site. Par conséquent, si vous n’en avez pas encore, créez rapidement votre compte depuis la page de connexion de Google. Vous aurez notamment besoin de votre nom, prénom, nom d’utilisateur, mot de passe. Pour sécuriser votre compte, Google vous demandera de fournir un numéro de téléphone ou une adresse e-mail de récupération. 

Une fois votre compte créé, vous pouvez maintenant accéder à tous ses outils gratuits, y compris Google Search Console. Ces outils sont classés dans un onglet en haut à droite de l’écran, à côté de votre profil d’utilisateur.

2. Ajoutez une propriété

Rendez-vous dans la rubrique Search Console de votre compte et ajoutez une propriété. 

Vous pouvez choisir entre l’ajout d’un nom de domaine ou préfixe de l’URL du site. A priori, avec la première option, vous pourriez lier votre domaine et vos sous-domaines à l’outil d’analyse. Alors qu’avec le préfixe d’URL, seuls les liens commençant par ce préfixe seront considérés dans son algorithme de recherche.

3. Confirmez que le site ou le domaine vous appartient

Google va vouloir vérifier si vous êtes réellement le propriétaire du site ou du domaine que vous avez mentionnés. D’ailleurs, même après l’installation de Google Search Console sur votre site, GSC peut encore faire des vérifications régulièrement. Ces suivis lui permettent notamment de mieux sécuriser l’utilisation de l’outil de référencement SEO.

Installer GSC : comment confirmer votre propriété ?

Pour finaliser l’installation de Google Search Console sur votre site, vous devez confirmer votre propriété. À ce point, il existe plusieurs manières de prouver que vous êtes réellement le propriétaire du site e-commerce MyOnlineStore.

Utilisez Google Analytics ou Google Tag Manager

Si vous possédez un compte Google Analytics, vous pouvez tout simplement vous en servir pour installer GSC. Ainsi, sélectionnez l’option correspondante qui s’affiche à l’écran et validez votre compte GSC à l’aide du code de suivi Analytics. 

Vous pouvez également valider votre compte à l’aide d’un extrait conteneur de Google Tag Manager. Peu importe l’option choisie, aucun transfert de données ne peut se faire entre les deux comptes Analytics/Tag manager et GSC. L’utilisation du code a pour seule fonction de confirmer votre propriété.

 

Ajoutez une balise ou un fichier HTML sur votre site

Comme seconde alternative, vous n’avez qu’à ajouter une balise méta à la page d’accueil de votre boutique. Cette balise doit notamment se placer dans la section « head » avant « body ». Vous êtes libre d’utiliser une extension SEO pour l’intégrer correctement. 

Vous pouvez aussi télécharger un fichier HTML accessible sur Google Search Console, un élément à importer sur votre site. Et une fois la balise/le fichier installé, évitez de le supprimer lors d’un changement de thème par exemple. Sinon, vous allez devoir à nouveau vérifier votre propriété GSC.

Connectez-vous à votre nom de domaine

Comme dernière option, vous pouvez vous connecter à votre nom de domaine. Google Search Console vous demandera notamment d’ajouter un enregistrement DNS au fournisseur de votre nom de domaine. Une fois cet enregistrement transmis, la validation se fera automatiquement. 

Néanmoins, dans certains cas, les modifications DNS peuvent prendre beaucoup plus de temps. Soyez donc patient le temps que Google trouve vérifie l’enregistrement qu’a effectué votre fournisseur de nom de domaine.