start direct

Google Search Console et SEO

Google Search Console.png

Le mois du référencement est déjà en cours depuis quelques semaines. Vous avez peut-être déjà procédé à quelques ajustements et vous rendez votre boutique en ligne plus facile à trouver. Chaque changement que vous faites contribue au résultat, mais comment savoir si ce résultat est positif ? Vous pouvez trouver plusieurs outils en ligne, mais vous pouvez au moins commencer par un outil gratuit de Google lui-même, à savoir Google Search Console.

Pourquoi avez-vous besoin de Google Search Console ?

En optimisant le référencement de votre site, vous pouvez utiliser Google Search Console (GSC) pour contrôler les résultats. Grâce à cet outil, vous pouvez être sûr que Google peut voir votre site. Il peut arriver que Google ne trouve même pas votre site au cours des premiers mois. C'est pourquoi il est toujours conseillé d'enregistrer votre site web auprès SGC.

La raison pour utiliser Google Search Console

GSC dispose de plusieurs fonctionnalités qui peuvent vous aider à optimiser votre site web. Comme pour Google Analytics, de nombreuses données sont présentées. Voici donc un bref résumé des rapports les plus importants :

  • Performance
  • Plans de site
  • Vitalité du site
  • Liens

Contrôler vos performances

Le rapport « Performances » de Search Console permet de mesurer les performances historiques et actuelles de votre site dans Google. Vous pouvez trouver jusqu'à 16 mois de données historiques ici. Google met à votre disposition différentes sources de données que vous pouvez utiliser. Vous pouvez voir combien de clics et d'impressions vous obtenez en un temps donné, mais aussi quelle est la position moyenne d'une page. Vous pouvez le faire pour l'ensemble de votre domaine, mais aussi spécifiquement pour un terme de recherche ou une page. Cela permet de détecter les opportunités qui contribuent à votre succès.

image2-2.png

Montrer la voie à Google avec un plan de site

Évidemment vous voulez que Google affiche vos pages dans les moteurs de recherche. La première étape consiste à montrer au moteur de recherche que votre site et vos pages existent. Pour cela, vous avez besoin d'un plan du site. Il s'agit d'un fichier qui contient toutes les URLs que vous souhaitez rendre visibles. Il est généralement placé sur votre site web de la manière suivante : https://www.exemple.com/sitemap.xml.

Vous pouvez également indexer manuellement les URL à l'aide de l'outil d'inspection de l'URL. Cette option est très utile lorsque vous avez créé une nouvelle page et que vous souhaitez la montrer immédiatement à Google.

Contrôler la vitalité de votre site web

La vitalité du site est un rapport sur les performances techniques et la convivialité des pages de votre site web. Elle se concentre sur trois facteurs :

  • La vitesse de chargement du plus grand objet qui est immédiatement visible lorsque la page est chargée ;
  • La vitesse à laquelle le site web réagit lorsque l'utilisateur interagit, par exemple lorsqu'une personne clique sur un lien sur la page ;
  • Le décalage cumulatif de la mise en page ; lorsque les objets se déplacent pendant le chargement de la page, un utilisateur peut faire un mauvais clic. Cela ne favorise pas la convivialité.

Ces trois facteurs joueront également un rôle dans les résultats de recherche à partir du mois de mai, alors gardez-les à l'œil ! Google indique lui-même quels facteurs sont en mauvais état et quels facteurs obtiennent un mauvais score.

La vue d'ensemble des liens

Grâce au rapport sur les liens dans Google Search Console, vous pouvez examiner deux types de liens, à savoir les liens internes (entre les pages de votre site web) et les liens entrants provenant d'autres sites web. C'est important car cela vous permet de voir lorsque de mauvais liens sont placés vers votre site web. Les mauvais liens peuvent nuire à l'autorité de votre site web. Vous pouvez également voir quels sont les bons liens, provenant de sites web pertinents, qui mènent à votre site web.